La Vieille Forêt

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

La Vieille Forêt

Message  Arkanikorde le Mer 9 Jan - 5:23

Cette forêt est un région que les habitants du royaume peuvent considérer comme maudite, hantée voir les deux en même temps. Ce territoire, bien que faisant parti du royaume, n'appartient à aucun noble. En effet, cette forêt est en proie à un mal inconnu depuis des millénaires, et jamais personne ne put y habiter ou survivre plus d'un mois. Les seules créatures et engeances qui y vivent sont redoutablement dangereuses et ont dû développer des facultés peu communes pour s’accoutumer à un endroit aussi hostile, ce qui fait de la faune et de la flore de cet endroit de redoutables dangers pour tout voyageur égaré ou tout aventurier mal informé.
Il y a eu certes des tentatives de croisade ou de purification par le passé mais elles n'ont pu que contenir son influence à ses alentours.
Cette forêt est nappée d'un nuage de brume nauséabonde et humide par tout temps, ce qui rend impossible toute possibilité d’incendie.Une route la traverse du sud jusqu'au nord, une route qui était là avant le royaume, nul ne sait qui l'a construite, elle fut baptisée la Vieille Route.





Faune :

Soyeuses

Les soyeuses sont des araignées vertes un peu plus petites que les givre-pierres. Contrairement à ces dernières, ces araignées sont fragiles et très vulnérables, mais elles compensent cette fragilité par deux choses. La première est leur rapidité et leur sens du danger, car elles n’iront jamais attaquer de front et se contenteront de fuir en laissant leurs second atout entrer en jeu.
En effet, les soyeuses ont développé un venin beaucoup plus virulent et nocif que leur cousines du Bordeciel.
Le venin des soyeuses a trois effets, le premier est un engourdissement pouvant provoquer un ralentissement de la cible et un trouble de la vision. Le second effet consiste en de courts spasmes paralysants pouvant arriver à la cible de manière fréquente et répétée ou rare et inconstante. Le troisième effet est un venin progressif qui devient de plus en plus virulent eu fur et à mesure qu'il pénètre dans l'organisme jusqu'à qu'il y soit totalement dilué. À ce stade le sujet est mort ou bien tiré d'affaire.
Ce venin est présent de manière concentrée dans leurs glandes afin de pouvoir le projeter sur leurs cibles et de manière diluée sur toutes leurs toiles.

La tactique de chasse d'une ou d'un groupe de soyeuses consiste à empoisonner sa cible et à la fuir jusqu'à ce qu'elle meure du venin.


Nuelles

Les nuelles sont de magnifiques papillons aux tons violets et pourprés. Chacun est à peu près de la taille d'une pomme et ressemble à un papillon ordinaire,quoique de couleur plus vive. La créature a pour habitude d’atterrir sur le visage de sa victime et de lui entailler la peau du visage, ce qui la fait pleurer.Le papillon se sert alors de sa répugnante langue pour boire le fluide salé.

Ces créatures voyagent la plupart du temps en essaims qui se livrent bataille pour boire les goutes les plus appétissantes. Quand une nuée commence à être en proie à l’excitation d'une cible peu commode, il lui est possible de commencer à creuser à même les yeux de sa victime pour atteindre les conduis lacrymaux, ce qui provoque généralement la mort de la victime.
Individuellement, ces créatures ne sont pas dangereuses et peuvent facilement être écrasées ou attrapées.


Funestes

Des loups redoutablement intelligents et très forts à la fois. Ils sont généralement habillés d'une fourrure d'un noir d'encre et leurs yeux brillent d'un rouge luisant. Si un chevalier a le mérite d'avoir survécu à un combat avec un loup funeste solitaire, aucun écrit ne fait allusion à une quelconque survie face à une meute entière.
Il est rare qu'une meute ne sois pas menée par loup de plus grande taille et d'une intelligence supérieure. Ces funestes, appelés funestes de sang, son généralement plus âgés et ont une fourrure aux reflets argentés et un regard luisant d'un ton doré dû à leur âge avancé. Ce qui ne les empêcherait pas de réduire à eux seuls en miettes un meute de jeunes loups funestes.



Flore :

Sombres-roses

Des roses noires ou bleu profond qui dégagent un gaz toxique pouvant tuer n'importe quel être vivant en moins de six secondes. Si le malheureux arrive à sortir du bosquet, il a toutes les chance de contracter la fièvre sépulcrale qui pourra bien le finir au bout de quelques jours.

Herbe sépulcrale

Nul ne sait si cette herbe pousse à l'état naturel ou si l'on doit sa présence à la magie noire, mais il s'agit d'une menace courante des cimetières antiques, des anciens champs de batailles et autres lieux riches en nourriture, de la chair pourrie en l'occurrence. Quand la plante subit une pression à la surface, des ronces jaillissent de la terre à une vitesse stupéfiante, empalant les imprudents. Pilleurs de tombes, aventuriers et chasseurs de vampires ont bien tenté de chercher à comprendre quels lopins abritaient ces pointes de pression mortelles, mais en vain. D'autres laissent leurs chiens ou valets passer devant car une fois le piège déclenché, la plate est inoffensive.

Arkanikorde
Développeur
Développeur

Messages : 395
Date d'inscription : 13/06/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum